Première Réunion Annuelle

Grande Loge Hiram Abif

10 Décembre, Boston Massachusetts

 

Grand Commandeur, Jean-Claude Bélizaire,

Illustre frère Ministre D’état Gérard David

Député Grand Maitre , Gérard Darléus,

Député Grand Maitre Fritz Pady

Président du conseil de l’ordre, Louis D. jeudy

Grands Conseillers, Luckner Daléus, Hérard Bernier, Pierre Noël et Reynold Désiré,

Vénérables Maitres des différentes Loges,

Présidents des différents comités de la Grande Loge, Hiram Abif,

Membres du conseil Permanent

Dignitaires de L’orient,

Frères Premier et Deuxième Surveillants

Frères délégués et représentatifs de toutes les Loges de l’Obédience,

Délégation de la Loge candidate,

Frères amis, membres et visiteurs rangés sur l’une et l’autre colonne,

 

Je vous salue et vous souhaite la bienvenue à notre première reunion annuelle. Je vous souhaite du bon moment parmi nous tout en vous invitant à pencher surtout sur le côté utilitaire, fraternel, et altruistique de notre confrérie.

Nous sommes réunis ce matin afin de réfléchir ensemble sur les affaires de Notre Grande Loge Hiram Abif. Soyez réconciliant, positif et respectueux dans la transmission de vos messages.  j’espère que vous ne manquerez pas de nous faire parvenir toutes vos suggestions pourque nous colmations les brèches . A chacun de vous dis-je, chers frères qui apportent joie, prospérité et bon accueil à la Grande Loge Hiram Abif, je vous remercie.

Les activités progressistes de Notre Grande Loge se poursuit: Nous venons de signer un garant d’amitié avec la Gran Logia de Lengua Espanola à New-York le 12 Novembre dernier. Nous avons participé à la clôture annuelle de la Grande Loge De Georges Washington à Maryland, et notre délégation a été reçu chaleureusement. Nous avons eu le hissement des trois drapeaux, Americain, Haitian et celui de notre Grande Loge, sous les yeux congratulants de la magistrate de Brockton et d’autre officiels de la cité.  Nous avons maintenant notre site d’internet grâce au travail impayable de notre frère Evings Pierre  qui est le responsable de la Technologie pour notre Grande Loge; et je suis fier d’avoir nommé ce frère et j’espère que vous l’êtes aussi.

 Les investigations pour les loges appliquantes en Haiti et à Connecticut vont de bon train. Nos députés Darléus et Pady maintiennent un dialogue constant avec toutes les loges afin de veiller à l’application de nos Règlements Intérieurs.

Mes frères, la Grande Loge Hiram Abif est en train de bouger dans tous les domains. Par consequent, il nous faut reconsidérer notre gouvernance. Il nous faut changer notre façon de penser, d’agir et de travailler en groupe. Il nous faut prendre au sérieux  notre tâche comme Grands Officiers, Présidents des Comités, et Membres de cette grande Loge. Il est temps pour nous d’être sincères, francs et dynamiques dans nos tâches respectives. A tous les Vénérables Maitres passés et titulaires de notre obédience, j’ai ce conseil fraternel  pour vous: Je vous invite à lire attentivement le passage de l’évangeliste Luc dans son chapitre 4, verset 18 à 20, où nous avons apris la lourde tâche d’un berger: “ L’esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés....”

Ainsi, chers frères, Vénérables Collègues, vous devez vous rappeler qu’avant tout la Franc-maconnerie est aussi apostolique. Les Vénérables doivent aimer et servir la Franc-maconnerie dans sa structure hiérarchique. Les Vénérables sont appelés à coopérer avec leurs Vénérables prédécesseurs, le Grand Maitre et les Dignitaires pourque la solidarité fraternelle soit pervasive dans leur administration. La vie spirituelle du Vénérable Maitre doit être profondément teintée d’un zèle et d’un dynamiste incomparable. Les Vénérables Maitres ne doivent pas éprouver des sympathies pour les uns et des apathies pour les autres.  Les Vénérables Maitres ne doivent pas être un catalyseur de division et de castration fraternelle. Au contraire, les Vénérables Maitres doivent réunir ce qui est épars.

Vous, chers Vénérables Maitres, aviez reçu cette puissance, cet Saint Esprit lors de votre installation pourque vous ayez cette force nécéssaire pour accomplir votre mission de conducteur et rassembleur. Vous devez agir in personam Hirami (dans la personne d’hiram), afin de devenir de vrais phares pour tous les frères de vos ateliers. Tremblez si vous êtes devenus des propagateurs de la division, de haine, et de dénigrement dans vos ateliers et dans votre obédience. Amoris officium in effectu et affectu. l’office du Vénérable est un office d’amour dans les faits et dans l’action.

Finalement, les Vénérables Maitres doivent retenir que les discours de division et de haine volent bas, mais ils n’attérissent jamais. Pour mieux préparer l’avenir d’une chose, il faut savoir se renouveler. Il nous faut une restructuration matérielle et mentale, car comme l’a si bien dit un éssayiste Français, il y a deux sortes de gens sur la terre, ceux qui trouvent les moyens de réussir et ceux qui trouvent des excuses à leur échec. Ainsi, avoir le courage d’entreprendre quelque chose est l’un des principaux facteurs du succès.

A nos jeunes frères Aprentis, Compagnons et Maitres Maçons que j’aime tant, nul ne peut vous empêcher de nourrir des ambitions du Vénéralat ou Officier, si vous remplissez les conditions éxigées par la constitution de votre Loge. Cependant, il faut que vous vous mettiez à l’études de la philosophie de la Franc-maconnerie. Il ne faut pas essayer de devenir un franc-maçon qui a recu tous les grades. Il faut essayer de devenir un frère qui a de la valeur morale, ésotérique et philosophique. Il faut nous débarrasser de toutes nos scories qui nous empêchent de devenir un modèle pour notre ordre, car ce qui fait la vraie valeur d’un frère, c’est de s’être délivré de son petit moi. Quelque soit le secteur où le franc-maçon évolue, il faut qu’il soit actif dans les affaires de la cité, en aidant les démunis, les sans voix, et ceux qui ont besoin de notre aide. Le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui y font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. Ayons le courage de dénoncer le mal; ayons le courage de répandre la lumière; ayons le courage de dire la vérité; ayons le courage de pratiquer la paix, une paix que nous sommes appelés à répandre dès le premier jour de notre initiation. Nous sommes des artisants de paix, nous dit le Catéchisme d’initiation. Ce mot paix, shalom, en hebreu, est mentionné plusieurs fois dans la bible. Paix est devenue aussi une salutation biblique. (Mathieux 10, verset 12), un mot très riche qui évoque l’accomplissement, la perfection, l’intégrité, la bonne santé, ou la prospérité.  Cette paix n’est pas seulement l’état de non-belligérance. (Ecclésiaste 3, Verset 8 et Apocalypse 6, verset 4). Elle est l’harmonie stable des frères de la communauté. Ainsi, il est temps pour nous, mes frères, de donner une chance à la compréhension, à la tolérance, au dialogue honnête, et sans clanisme pourque nous ayons enfin une meilleure fraternité axée sur la collégialité et le respect d’autrui. Il est temps pour nous d’elever une âme pure pourque nos prières soient entendues et exaucées.

Si vous avez lu les évangiles, vous vous souvenez sans doute de ce passage de L’évangile de Saint-Jean: Il y eut un homme d’entre les pharisiens, nommé Nicodème, un chef des juifs, qui vint de nuit auprès de Jésus et lui dit: Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n’est pas avec lui. Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né d’esprit est esprit. Ne t’étonne pas que je t’aie dit: il faut que vous naissiez de nouveau. Le vent souffle où il veut et tu entends la voix, mais tu ne sais d’où il vient ni ou il va. Il en est ainsi de tout homme né de l’esprit. Mes frères dans le langage symbolique, l’eau représente la matière primordiale et le feu représente l’esprit. Quand le feu et l’eau travaillent ensemble, ils produisent une force qui peut être utilisée. En travaillant avec le feu et l’eau, nous pouvons avoir une grande force qui peut être utilisée.

Ainsi, il nous appartient de nous tolérer mutuellement. Il nous faut nous pardonner mutuellement, il nous faut un coude à coude fraternel pourque nous puissions accomplir de grandes choses ensemble pour le bien de l’ordre en general et pour notre grande Loge en particulier.

Comment travailler avec l’eau et le feu, c’est justement ce que nous avons appris lors de notre initiation, car l’eau et le feu c’est le coeur et l’intellect, le coeur est féminin, et l’esprit est masculin. Et nous sommes obligés à travailler avec les deux , nous sommes obligés à travailler avec notre frère quelque soit son tempérament, sa façon de voir les choses, sachant que dans ce monde tout ce qui a plu aux uns a toutes les chances de déplaire aux autres. Par conséquent, travaillons ensemble, donnons-nous la main et cessons de regarder le côté négatif des choses. Soyons optimistes en cultivant la vraie fraternité. 

Pensons positivement, pensons fraternellement, pensons harmonieusement, car même la pensée d’une fourmie peut atteindre le ciel; et rappellons nous qu’il est impossible de se tenir debout en ce monde sans jamais se courber.

Emerson a dit: “Ni homme, ni état n’a jamais été abattu, réduit au silence par personne, sauf par lui-même.” Les gens peuvent vous calomnier, les hommes peuvent avoir une opinion négative de vous, mais personne ne peut vous blesser intérieurement, sauf vous-même. Rien ne peut détruire votre loge ou votre Grande Loge si ce n’est vous-même. Mes frères, votre corps, votre maison, votre économie et vos affaires profanes sont les images de votre état de conscience. Si vous voulez un meilleur résultat, changez votre état de conscience. Voyons le coté positif des choses. Ne soyez pas des frères impulsifs, mais des frères rationels et spirituels.

Trop souvent on essaie de changer les choses extérieures au lieu de changer l’intérieur. C’est comme tirer sur l’écran au lieu de démolir le projecteur. C’est pourquoi rien n’arrive. Mais quand on commence à changer son état de conscience, on tire sur le projecteur. Et alors, il se passe des choses. Si vous n’aimez pas l’image que présente l’écran, changez la bobine. 

Ainsi, mes frères, je vous invite au travail positif, à la vision collective et progressiste.  Pour affronter un problème, il faut elever notre état de conscience. Dans la bible, la vallée représente toujours les épreuves, les péchés, les lamentations. En revanche, la montagne représente la pensée elevée, la prière et la comprehension.  Ainsi, gravons la montagne, elevons notre état de conscience pour le bien de notre ordre.

            “Au commencement etait la parole, et la parole était avec Dieu, toutes choses ont été faites par elle et rien de ce qui a été fait n’a été fais sans elle.” Le premier chapitre de Jean est un reflet du premier Chapitre de la Genèse. L’un et l’autre  traitent de la creation:  “Dieu Dit, Deus Dixit,” Jean explique le Logos. Le mot Grec logos signifie “ La Grande Parole créatrice” La grande parole créatrice c’est  “ JE SUIS”, c’est le secret de la vie. Il nous l’est donné au Deuteronome et Jean s’identifie à lui.

Ni grand Prophète, ni grand Saint, ni grand Philosophe ne peuvent changer votre intérieur, vous êtes la seule personne qui peut changer votre intérieur! Vous êtes un Maçon. Vous n’êtes pas un homme impulsif, mais un homme rationel. Vous avez tout le raisonnement nécéssaire pour dominer la nature, d’où votre rôle de chef d’orchestre dans la nature.

Finalement dans l’apocalypse on dit: “ A celui qui vaincra....je donnerai un caillou blanc, et sur ce caillou est écrit un nom nouveau que personne ne connait si ce n’est celui qui le recoit.” Le caillou blanc  représente l’ascension de la nature divine du fait de sa compréhension. Le nom nouveau, lui, c’est la nature divine, la nature nouvelle et la nouvelle vie. Vous parlez pour vous-même, vous avez vous-même votre secret. Mes frères, edifiez un état de conscience digne de ce nom pour hâter la joie de votre liberation, afin de devenir un citoyen et plus.

A tous les frères Aprentis, Compagnons et Maitres Maçons, je repète l’exhortation  de l’apôtre Paul aux Colossiens: Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine philosophie et par une vaine tromperie. Notre fraternité maçonnique est une chose merveilleuse, miraculeuse, mais qui a ceci de commun avec le feu: il faut l’entretenir et l’alimenter. Car dans un coeur troublé par l’incompréhension, le découragement, la haine et la rancune, il n’y a pas de place pour l’espérance. Ensemble mes frères, nous allons commencer par changer en nous ce que nous voulons changer autour de nous.  Vivons l’amour, le pardon, et la tolérance.

Sur vous tous, sur votre famille, ainsi que tous les membres de votre entourage, j’invoque de grand coeur l’abondance des bénédictions du Grand Architecte de l’Univers à l’occasion de la Noël 2011 et du nouvel an 2012!

 

Grand Commandeur, Jean-Claude Bélizaire,

Illustre frère Ministre D’état Gérard David

Député Grand Maitre , Gérard Darléus,

Député Grand Maitre Fritz Pady

Président du conseil de l’ordre, Louis D. jeudy

Grands Conseillers, Luckner Daléus, Hérard Bernier, Pierre Noël et Reynold Désiré,

Vénérables Maitres des différentes Loges,

Présidents des différents comités de la Grande Loge, Hiram Abif,

Membres du conseil Permanent

Dignitaires de L’orient,

Frères Premier et Deuxième Surveillants

Frères délégués et représentatifs de toutes les Loges de l’Obédience,

Délégation de la Loge candidate,

Frères amis, membres et visiteurs rangés sur l’une et l’autre colonne,

J’ai dit pour le bien de notre obédience en particulier, et pour le bien de l’ordre en général!